Lycée Sainte-Anne Anglet

Activités / Ateliers

Atelier ART DANSE

Cet atelier est ouvert à tous les élèves sensibles à la création artistique et ayant l’envie de s’exprimer avec le corps. Aucun niveau technique n’est demandé, mais une réelle envie de s’ouvrir au monde de la danse, et d’utiliser le corps comme support de création.

Cet enseignement s’adresse donc à des élèves débutants en danse comme à des élèves déjà expérimentés (tous styles de danse : contemporain, traditionnelle, Hip Hop, Jazz….).

Des interventions de danseurs et chorégraphes professionnels seront proposés durant plusieurs temps forts de l’année : Compagnie Hors Série, Compagnie Traversée…

En prolongement à cet atelier, il est proposé aux élèves d’assister à des spectacles de proximité : Temps d’aimer ( mardi 13 septembre), puis 2 ou 3 spectacles durant l’année à Biarritz et Bayonne.

Les élèves pourront aussi se préparer à l’option Art/Danse du baccalauréat et participer au Nouveau Festival des lycéens.

Langue des signes

HISTOIRE DE LA LSF

… des sourds et des gestes… puis… des Sourds et des Signes

Depuis toujours, les sourds, isolés, étaient assimilés à des débiles. Grâce à l’Abbé de l’Épée, ils se rencontrent. Une communication gestuelle se développe.

Stupéfaction :”les sourds peuvent penser sans parler !”.Ce ne sont plus des sourds, mais des Sourds. La communauté sourde peut donc fructifier et affiner sa langue gestuelle.

En 1880, au Congrès de Milan, le pouvoir “entendant” éducatif et médical clame “Vive la Parole !”. La langue naturelle des Sourds est alors interdite.

Cent ans plus tard, levée de l’interdiction, les Sourds peuvent s’exprimer gestuelle-ment. Des cours de Langue des Signes Française sont donnés aux entendants.

Enfin en 2005, la Langue des Signes Française ou LSF est reconnue officiellement comme une vraie langue. On ne dit plus des “gestes”, mais on dit des “signes”.

En 2008, la LSF est entrée dans la liste des épreuves optionnelles du Baccalauréat, Brevet de Technicien Supérieur. Elle est proposée à tous les élèves, y compris ceux des filières professionnelles.

Cette option s’inscrit dans la logique de la Loi du 11 février 2005 et à permis à la LSF de prendre une place considérable dans le monde de la scolarité. Elle gagne d’ailleurs a être reconnue chez les jeunes élèves entendants qui ne la connaissent pas.

QU’EST-CE-QUE LA LANGUE DES SIGNES FRANÇAISE ?

La Langue des Signes Française, LSF, est une langue gestuelle, visuelle, et non verbale. C’est une langue naturelle et non maternelle, puisque 90 % des sourds de naissance ont des parents entendants.

Elle est l’essence même des Sourds, de leur être, le véhicule de leur insertion sociale et professionnelle.
Comme toutes les langues, la LSF possède sa propre grammaire et sa propre syntaxe, mais elle se démarque des autres par sa singularité exceptionnelle, c’est-à-dire son mode visuel-gestuel, alors que les autres langues sont audio-verbales.

Elle permet d’exprimer tous les messages, avec toutes les nuances possibles. Tout se traduit : l’humour, les idées abstraites, les expressions, les métaphores, la poésie, les termes scientifiques, les détails techniques… Les interprètes professionnels de LSF le prouvent de toute évidence.

Il existe dans la LSF, comme dans toute langue, des registres, des niveaux de communication, des styles différents, que ce soit de la poésie, de la philosophie, de l’argot, de l’humour, des injures, des jeux de signes analogues aux jeux de mots…

Impossible n’est pas LSF !

De plus, les professionnels en contact avec des déficients auditifs la pratiquent comme les enseignants, orthophonistes, travailleurs sociaux et bien sur les interprètes spécialisés. Ce qui deviendra obligatoire à partir de 2015.

Atelier Musique

BILAN ATELIER MUSIQUE 2017- 2018
Le but de l’Atelier Musique du Lycée Sainte Anne est de permettre aux élèves de s’exprimer par le biais de la musique dans le respect des savoir- faire et des compétences de chacun.
C’est aussi la volonté d’aider à la création, à la répétition et à la diffusion par une place privilégiée laissée à l’écoute, ainsi qu’à la découverte de ses potentialités et de celles des autres.
De manière pratique, l’atelier Musique du Lycée Sainte Anne fonctionne sous la forme d’un regroupement multi-instrumental et/ou vocal dans lequel les différents niveaux de maîtrise sont intégrés au processus créatif.
Répertoire travaillé :
We won’t (Jaymes Young), Let her Go (Passenger), Hallelujah (Leonard Cohen),
Thinking about it (Nathan Goshen), Rol
ling in the deep (Adele), Je te promets (Johnny
Hallyday), Stay with me (Sam Smith), Sweater Weather (The Neighborhood), Perfect
(Ed Sheeran), L’aventurier (Indochine), Impossible (Shontelle), Je m’en vais (Vianney), I
hate you I love you (Gnash), Human (R
ag’n’bones), Youth (Daughter), Bedroom
(Litany), Riptide (Vance Joy), Mistral gagnant (Renaud), All day and all of the night
(The kinks)….
Participations diverses :
En dehors du travail habituel hebdomadaire, certains élèves inscrits ont voulu, après proposition, s’associer à des manifestations culturelles.
1/Dans le cadre de la Semaine de la Solidarité Internationale, notre lycée, et en particulier l’atelier musique, s’est associé
au Festival des Solidarités organisé par la MVC Bayonne Centre- Ville et le Collectif SSI Pays Basque.
Trois élèves de l’atelier se sont inscrits au concours de chant amateur«Solidarité(s)» qui s’est déroulé à la MVC le SAMEDI 18 NOVEMBRE 2017.
Il s’agit d’Amélie Lamanda de T SPVL (accompagnée à la guitare pour l’occasion par un autre élève de la même classe, Thibaud Ferreboeuf,
Léa Vidal (T ST2S) et Idoia Indo(T ST2SR).
Nos élèves ont tous brillamment interprété les chansons qu’ils avaient choisies dont le thème devait obligatoirement avoir un lien avec la (ou les) Solidarité(s).
Idoia Indo s’est classée à la Seconde place du concours avec son interprétation de la chanson de Yannick Noah, «Angela», consacrée au combat d’Angela Davis, une femme courageuse qui s’est battue pour l’égalité raciale entre blancs et noirs et entre les hommes et les femmes.
2/Lors de la journée des Talents du 27 mars, l’atelier musique a présenté deux prestations : le duo Idoia/Léa a dévoilé une partie du projet Ukulélé qu’elles proposeront lors du festival des Lycéens le 17 mai (cf ci-dessous) et le reste des élèves de l’atelier ont interprété trois
chansons pop-rock.
L’ensemble des élèves du lycée ont obtenu à l’issue de la journée des Talents«le Prix de l’Originalité», reconnaissant ainsi
la qualité des prestations proposées.
3/Deux élèves de l’atelier ont souhaité soumettre un projet original au Nouveau Festival (ancien Festival des Lycéens ; c’est le projet
Session Ukulele porté par Léa Vidal et Idoia Indo avec la participation d’Ophélie Dubaud pour la captation vidéo (cf descriptif du projet en annexe).
Parmi des centaines de projets proposés, le nôtre a été retenu par une commission culturelle du Conseil Régional et a été présenté au Rocher de Palmer (Cenon) le 17 mai 2018. Il a donc été nécessaire de programmer plusieurs séances de travail spécifiques pour ce projet, en sus de l’animation hebdomadaire de l’atelier pour les autres élèves qui n’étaient pas partie prenante de celui-ci.
Une captation vidéo a été réalisée par une élève de Terminale ST2S aux fins de diffusion sur le site internet du lycée ainsi que sur l’écran d’accueil de la salle d’attente des publics.
                                                        Cédric Bernardot
                                                        Educateur & Animateur Culturel

PREPARATION AU BAFA (Brevet d'Aptitude aux Fonctions d'Animateur)

BAFA Information aux parents (rentrée 2018)

Affiche – stages BAFA St Anne (rentrée 2018)

 

Préparation au BAFA dans l’Etablissement, pendant les vacances scolaires, par l’IFAC. Ce partenariat permet une réduction conséquente sur les tarifs du BAFA.