ATELIER LANGUE DES SIGNES

HISTOIRE DE LA LSF

 … des sourds et des gestes… puis… des Sourds et des Signes
Depuis toujours, les sourds, isolés, étaient assimilés à des débiles. Grâce à l’Abbé de l’Épée, ils se rencontrent. Une communication gestuelle se développe.
Stupéfaction :"les sourds peuvent penser sans parler !”.Ce ne sont plus des sourds, mais des Sourds. La communauté sourde peut donc fructifier et affiner sa langue gestuelle.
En 1880, au Congrès de Milan, le pouvoir "entendant” éducatif et médical clame "Vive la Parole !”. La langue naturelle des Sourds est alors interdite.
Cent ans plus tard, levée de l’interdiction, les Sourds peuvent s’exprimer gestuelle-ment. Des cours de Langue des Signes Française sont donnés aux entendants.
Enfin en 2005, la Langue des Signe Française ou LSF est reconnue officiellement comme une vraie langue.
On ne dit plus des "gestes”, mais on dit des "signes”.
En 2008, la LSF est entrée dans la liste des épreuves optionnelles du Baccalauréat, Brevet de Technicien Supérieur. Elle est proposée à tous les élèves, y compris ceux des filières professionnelles.
Cette option s’inscrit dans la logique de la Loi du 11 février 2005 et à permis à la LSF de prendre une place considérable dans le monde de la scolarité. Elle gagne d’ailleurs a être reconnue chez les jeunes élèves entendants qui ne la connaissent pas.

QU’EST-CE-QUE  LA LANGUE DES SIGNES FRANÇAISE ?

La Langue des Signes Française, LSF, est une langue gestuelle, visuelle, et non verbale. C’est une langue naturelle et non maternelle, puisque 90 % des sourds de naissance ont des parents entendants.
Elle est l’essence même des Sourds, de leur être, le véhicule de leur insertion sociale et professionnelle.
Comme toutes les langues, la LSF possède sa propre grammaire et sa propre syntaxe, mais elle se démarque des autres par sa singularité exceptionnelle, c’est-à-dire son mode visuel-gestuel, alors que les autres langues sont audio-verbales.
Elle permet d’exprimer tous les messages, avec toutes les nuances possibles.
Tout se traduit : l’humour, les idées abstraites, les expressions, les métaphores, la poésie, les termes scientifiques, les détails techniques…
Les interprètes professionnels de LSF le prouvent de toute évidence.
Il existe dans la LSF, comme dans toute langue, des registres, des niveaux de communication, des styles différents, que ce soit de la poésie, de la philosophie, de l’argot, de l’humour, des injures, des jeux de signes analogues aux jeux de mots…
Impossible n’est pas LSF !
De plus, les professionnels en contact avec des déficients auditifs la pratiquent comme les enseignants, orthophonistes, travailleurs sociaux et bien sur les interprètes spécialisés.
Ce qui deviendra obligatoire à partir de 2015.




"manger"

"Bravo"

L'atelier "langue des signes" fonctionne tous les lundis et jeudis de 11 h 30 à 12 h 30
ou 12 h 30/13 h 30
ATELIER MUSIQUE


Le but de l’Atelier Musique du Lycée Sainte Anne est de permettre aux élèves de s’exprimer par le biais de la musique dans le respect des savoir-faire et des compétences de chacun.

C’est aussi la volonté d’aider à la création, à la répétition et à la diffusion par une place privilégiée laissée à l’écoute, ainsi qu’à la découverte de ses potentialités et de celles des autres.

De manière pratique, l’atelier Musique du Lycée Sainte Anne fonctionne sous la forme d’un regroupement multi-instrumental et/ou vocal dans lequel les différents niveaux de maîtrise.

Dans le cadre de l’année Cestac, l’atelier a interprété la chanson « Hosanna » lors de la promenade théâtrale du samedi 3 octobre 2015.

Le répertoire travaillé durant l’année scolaire a été le suivant :

- Untravelled Roads (Linkin’ Park)

- Holiday (Green Day)

- Imagine (John Lennon)

- Zombie (Cranberries)

- Creep (Radiohead)

- Nothing Else Matters (Metallica)

- Hallelujah (Leonard Cohen)

- Soleil (Grégoire)

- Wonderwall (Oasis)

- Radioactive (Imagine Dragons)

Comme à l’accoutumée, les élèves de l’atelier se sont investis lors des traditionnelles  célébrations de Noël et de Pâques en jouant le répertoire retenu en conseil pastoral.

En outre, l’atelier musique a été sollicité pour intégrer le spectacle des 2 ASSP et de l’atelier Théâtre de PA Tourmente au théâtre du Versant le 19 mai 2016 : les élèves sont intervenus durant le spectacle en interprétant des extraits de morceaux travaillés durant l’année comme interludes entre les différentes parties

 

Projets "musiques actuelles - one day" 2015/2016

Cette année un projet spécifique de sensibilisation et de découverte des musiques actuelles a été monté en partenariat avec le centre de musiques actuelles l’Atabal de Biarritz. 

Ce projet était spécialement dédié aux élèves inscrits à l’atelier même si d’autres élèves ont pu en bénéficier notamment lors du concert de découverte des nouvelles esthétiques en mai.

Au cours de ce projet, les élèves ont pu découvrir 2 concerts en live à l’Atabal (1 BD-concert le 12 novembre 2015 et un concert de Bachar Mar-Khalifé le 18 mai 2016), visiter le centre de musiques actuelles l’Atabal  et enregistrer 3 chansons en studio professionnel.

Les élèves ont, sous la forme d’une visite guidée intitulée « l’envers du décor », abordé le fonctionnement d’un équipement culturel dédié aux musiques actuelles : l’environnement spécifique, les publics et usagers, les problèmes liés à l’amplification…

La visite d’un lieu dédié a permis aux élèves de prendre conscience de la variété des activités liées aux musiques actuelles : les pratiques émergentes, la répétition, le studio d’enregistrement, la résidence d’artistes, la scène et la diffusion, les métiers liés au secteur…

Lors des deux concerts auxquels les élèves ont assisté, ils ont pu découvrir et se confronter à des esthétiques et des sensibilités musicales différentes de celles qu’ils ont l’habitude de voir et d’écouter.

C’était pour la plupart la première fois qu’ils assistaient à un concert et pour tous la première expérience dans un lieu de diffusion spécialisé.

Le moment fort du projet a été l’enregistrement de 3 titres par nos élèves dans le studio professionnel de l’Atabal. Il a permis à chacun d’appréhender les difficultés et les tensions liées à l’enregistrement, la découverte de ses potentialités, de celles des autres et de formaliser de manière concrète un travail élaboré collectivement en amont. Cette séance d’enregistrement a été gravée sur CD et un exemplaire a été donné à chacun d’eux.


PREPARATION AU BAFA (Brevet d'Aptitude aux Fonctions d'Animateur)
Préparation au BAFA dans l'Etablissement, pendant les vacances scolaires, par l'IFAC (IFAC Montauban ; 0563208370)
Ce partenariat permet une réduction conséquente sur les tarifs du BAFA.